La maison

La maison des parents d’El Maleh, à Safi-Asfimaison d'El Maleh

Son lieu d’ancrage ou d’encrage est escamoté comme un train d’atterrissage, si bien que l’ici devient un ailleurs tacite, provisoire dont, chose étonnante il parle peu, n’en faisant jamais un objet d’écriture.  (Lettres à moi-même)

 

 


Auteur : Touriya Fili-Tullon

Maître de conférences en littératures francophones et comparées (Mondes arabes), Passages XX-XXI, Université Lumière Lyon 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.